Je m'appelle Traian [lire Traïan], prénom qui vient de l'Empereur Romain

Marcus Ulpius Traianus

Il est né le 18 septembre 53 à Italica en Espagne, près de Séville comme son pupille HADRIEN. Il appartient à une famille de colons qui venant d' Italie s'était installée en Espagne. Après une brillante carrière militaire sous les Flaviens, il est Consul en 91 et Légat de Germanie Supérieure quand il est adopté par Nerva en 97 pour lui succéder. Après la mort de ce dernier, il devient Auguste. Grand conquérant, son règne va être consacré à de nombreuses campagnes militaires contre les Germains, ce qui lui vaut le titre de Germanicus, puis à deux guerres daciques, en 101 et 105 contre Décébal, le chef Dace, qui se terminent par l'annexion de la Dacie en 106 (Roumanie actuelle). Traianus prépare sa campagne contre les Parthes (tribu apparentée aux Iraniens), turbulents et puissants voisins de l' Est. Il ira jusqu' à Ctésiphon (Séleucie). Il annexa l' Arménie, l' Assyrie et la Mésopotamie. Il fut aussi un grand organisateur de la Pax Romana à l'intérieur des frontières. Le titre de PARTHICO lui fut donné en 115, deux ans avant sa mort. Traianus fut le dernier empereur à étendre considérablement la superficie de l' Empire, contre les Germains, les Daces et les Parthes (Irak et Iran). Il se donna deux grandes priorités administratives : freiner le dépeuplement des campagnes et mener une véritable politique de travaux publics. Il avait entrepris une politique de grands travaux tels le Forum de Traian à Rome, l'aqueduc d' Alcantara et de Ségovie, la voie romaine reliant Damas à la Mer Rouge et la Colonne de Traian (elle compte 2500 personnages sur 4m de diamétre). A sa mort le 8 août 117, l'Empire est à son apogée et connaît sa plus grande extension territoriale.

L'antique Traianus, devient à la Renaissance Traian (qui se liseait Traïan) ensuite le français se modernise
en transformant "i" devant une voyelle en "j" ou "y" donc Traian => Trajan
; fraieur => frayeur.

Mais par pitié, nous sommes au temps de Noastradamus, donc ne m'appelez pas Trajan, mais Traian !

Vous pouvez aussi m'écrire à mon adresse : traian@nostradamus.ro

Et maintenant voyons pourquoi le quatrain V. 66 m'intrigue autant ?